2 Commentaires

  1. Michel Locatelli

    Merci pour cet article très intéressant, qui fait découvrir un aspect méconnu de l’histoire lyonnaise et un quartier qu’on n’a guère l’habitude de visiter. Savez-vous pourquoi cette poudre s’appelait NAB ?

    Répondre
    • Sandrillon

      Bonjour Michel,
      Merci de votre commentaire.
      Je n’ai pas trouvé pourquoi cette poudre s’appelait NAB.
      Un mail à la société qui la fabriquait (et qui existe toujours à Couzon au Mont d’Or) n’a rien donné

      Répondre

Laisser un commentaire